Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > Essais comparatifs > Peugeot 508 HYbrid 225 e-EAT8 Business, Sage et placide

Peugeot 508 HYbrid 225 e-EAT8 Business, Sage et placide

mardi 28 avril 2020, par Christophe Bourgeois

Annoncée depuis 2017, la gamme hybride essence rechargeable chez Peugeot est enfin disponible. Au programme, une 508 et une 3008. C’est la première et ses 45 km d’autonomie qui nous intéresse ici.


Voici une voiture qui, sur le papier, va séduire plus d’un gestionnaire de flotte. La version hybride essence rechargeable de la 508, qui reçoit pour l’occasion l’adjectif HYbrid, affiche une belle puissance de 225 ch et une autonomie de 45 km (WLTP). De quoi rivaliser avec sa concurrente de toujours, du moins sur le marché français, la Volkswagen Passat GTE et ses 215 ch et 55 km d’autonomie. Dans les détails, cette 508 HYbrid dispose d’un 1.6 turbo essence de 180 ch, associé avec une boîte de vitesse automatique à huit rapports sur lequel on a greffé un moteur électrique de 110 ch, ce qui donne une puissance combinée de 225 ch et un couple de 360 Nm sur le train avant. La batterie lithium-ion de 11,8 kWh est installée sous la banquette arrière. La recharge se fait en 7 heures sur une prise standard et en 1h45 sur une Wallbox (7,4 kW).
Si les gestionnaires seront ravis, les utilisateurs seront plus dubitatifs. Du moins pour ceux qui attendent d’une Peugeot et de 225 ch un peu de tempérament. Ce que n’a pas cette voiture. Les performances sont assez quelconques, le plaisir de conduite en retrait. Certes, la 508 s’avère très silencieuse, confortable, mais quel manque de vivacité ! Et même en mode 100 % électrique. En outre, la transmission manque d’élasticité, surprenant le conducteur par des à-coups intempestifs. Bizarrement, le moteur thermique s’est souvent mis en marche lors de notre essai, il est vrai, perturbé par une violente tempête qui s’est abattue sur l’Espagne. La voiture dispose de la fonction Brake qui permet de freiner sans appuyer sur la pédale de frein, tandis que la fonction i-Booster régénère la batterie à chaque décélération.
Pour pleinement profiter de l’ensemble, il faut donc avoir une conduite très souple ou avoir l’occasion de l’utiliser dans une circulation dense afin de profiter du mode électrique. Un mode e-Save permet d’ailleurs de programmer l’autonomie réservée en mode 100 % électrique, jusqu’à 30 km. Lors de notre essai, nous n’avons pas pu vérifier la consommation. En toute logique, on devrait rester sous la barre de 7 l/100 km en usage routier. À noter que le réservoir de 43 l nécessitera un passage fréquent à la pompe. De là à rester sur la version diesel 180 ch, ses 400 Nm de couple et son caractère, il y a un pas que l’on pourrait franchir assez facilement...

Christophe Bourgeois

Fiche technique

  • Moteur : 4 cylindres turbo essence, 1.6 litres + moteur électrique
  • Puissance (thermique) : 180 ch à 6 000 tr/min
  • Couple (thermique) : 300 Nm à 3 000 tr/min
  • Puissance et couple (électrique) : 110 ch et 320 Nm
  • Puissance et couple cumulés : 225 ch et 360 Nm
  • Vitesse maxi : 240 km/h
  • Transmission : BVA8
  • Consommation (WLTP) : NC
  • Émissions de CO2 (WLTP) : 41 g/km
  • Puissance fiscale : 8 CV
  • Malus : 0 €
  • TVS : 43 €
  • Prix : 46 500 €

Répondre à cet article



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80